Defi 2

Assurer la traçabilité pour garantir le recyclage.

Traders Defi

Defi 2

Une question se pose de manière récurrente ces dernières années : où sont traités nos déchets ?

Grâce à des contrats passés avec des traders et à la collaboration des collecteurs affiliés, nous avons cartographié 90 % des destinations de nos déchets d’emballages industriels en plastique.

Qui sont les traders ?

Les collecteurs n’ont pas la possibilité de gérer eux-mêmes l’ensemble des processus de recyclage, dont certains impliquent un transport international et des formalités administratives complexes. Ils font donc appel à des traders, qui achètent les déchets, les trient et les acheminent vers des destinations de recyclage dans différents pays.

En raison de la sensibilité commerciale des informations, il n’a pas été facile de retracer le chemin parcouru par nos déchets industriels au-delà de nos frontières. Les négociations avec les traders ont duré deux ans.

Les accords signés nous donnent aujourd’hui accès, en toute transparence, à toutes les données concernant leurs clients en Belgique, la quantité de déchets d’emballages en plastique, les différents types de déchets d’emballages en plastique et l’identité des entreprises de recyclage vers lesquelles les déchets belges sont évacués pour être recyclés.

Réalisations 2020

90 % des destinations des plastiques identifiées

Nous sommes parvenus à conclure des accords avec huit traders, à savoir Broeckx Plastic Recycling, De Paauw Plastic Recycling, Fremo, Gemini, Kras Recycling, Peute Recycling, RVG Rohstoff (Fischer) et Synergy Tradeco. Ces huit entreprises sont une minorité parmi les 42 traders identifiés, mais elles représentent environ 85 % du volume de déchets d’emballages en plastique qui partent en trading.

Sur la base des informations fournies par les collecteurs et à présent par les traders, nous disposons aujourd’hui d’une vision claire de 90 % du marché du recyclage. Sur les 58.800 tonnes d’emballages industriels en plastique déclarées à
Valipac, 42 % ont été recyclées au sein de l’Union Européenne (e.a. Belgique, France, Pays-Bas, …), 39 % en Asie (e.a.Indonésie, Malaisie, Vietnam, …) et 19 % en Turquie.

Nous avons contrôlé les informations communiquées par les traders et, afin de contrôler la qualité du recyclage proprement
dit, et dès que la situation le permettra, nous renforcerons les contrôles auprès des recycleurs identifiés.

Destinations des déchets d’emballages industriels en plastique belges.

Prochaine étape : une traçabilité maximale et extension à d’autres flux.

Nous nous efforçons de rendre la chaîne des déchets d’emballages industriels aussi transparente que possible. Nous sommes la toute première organisation en Europe à réussir à identifier exactement où vont nos déchets d’emballages industriels en plastique.

Afin d’augmenter la traçabilité, nous voulons inciter les collecteurs affiliés à collaborer avec des traders qui ont signé un contrat avec Valipac et étendre notre collaboration avec d’autres traders.

Dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur les déchets plastiques car ce matériau présente le plus grand défi, mais entretemps, nous avons déjà commencé la cartographie d’autres flux de déchets tels que le papier/carton.