Il faut d'abord enregistrer le format ici

Avant-propos

Ce n’est qu’en partageant nos connaissances que nous atteindrons l’économie circulaire.

Diffuser la connaissance

Si nous voulons atteindre notre objectif d’intégrer les emballages industriels dans l’économie circulaire en Belgique, nous devons diffuser nos connaissances au maximum. Ce n’est qu’en partageant nos connaissances et en collaborant que nous réaliserons les innovations nécessaires pour transformer chaque emballage produit en une matière première réutilisable. Valipac croit fermement à cet objectif et s’engage à remplir son rôle de centre de connaissances sur les déchets industriels.

En tant qu’organisation, nous voulons mettre en relation les différents acteurs de la chaîne de l’emballage en Belgique et en Europe. C’est pourquoi nous tendons la main à toutes les parties prenantes du cycle de vie des matériaux.

Francis Huysman
  • Nous aidons les producteurs à développer des emballages qui contiennent des matériaux recyclés dont la qualité est équivalente à ceux fabriqués à partir de matière vierge. C’est par exemple le cas des housses rétractables circulaires fabriquées à partir de 50% de matière recyclée provenant des collectes de films plastiques dans les entreprises – une innovation unique au monde  ! Et nous ne craignons pas de partager nos connaissances, au contraire : nous n’avons pas fait breveter cette technique de fabrication de housses rétractables avec 50% de matière recyclée. Elle est donc accessible à tous. Nous sommes également prêts à apporter notre aide aux fabricants de housses rétractables dans le développement technologique de ces housses innovantes afin de disséminer ces connaissances au maximum.
  • Nous incitons les entreprises qui emballent des produits – nos clients – à utiliser des emballages facilement recyclables et composés de matière recyclée. Pour amplifier cette pratique, nous développons actuellement une plateforme européenne sur laquelle toutes les parties prenantes pourront trouver des directives pour la conception d’emballages circulaires.
  • Nous sensibilisons les entreprises à trier correctement tous les emballages utilisés et, en collaboration avec les collecteurs, nous envisageons des scénarios de collecte plus efficaces.
  • Grâce à la collaboration des collecteurs, nous avons construit une base de données unique en Europe qui contient des informations sur les déchets collectés auprès de 180.000 entreprises belges. Nous partageons nos connaissances et les analyses issues de cette base de données avec les collecteurs, les fédérations sectorielles, les autorités et les autres organismes de Responsabilité Élargie des Producteurs pour qu’ensemble, nous puissions sensibiliser plus efficacement les entreprises à changer leur comportement de tri. L’outil de Business Intelligence que nous avons développé pour les collecteurs avec qui nous collaborons est un bel exemple de ce partage. Cet outil leur permet, entre autres, d’identifier le potentiel d’amélioration du tri auprès de leur clientèle existante.
  • Nous travaillons à la mise en place d’un système de convention avec les traders afin de garantir la qualité du recyclage de nos déchets en dehors de l’Europe.

Avec un taux de recyclage de 88,6% pour les emballages industriels, Valipac présente à nouveau un résultat plutôt satisfaisant.

Mais nous voulons faire encore mieux dans les années à venir. Nous invitons les entreprises, les collecteurs, les fédérations, les autorités et les administrations à se joindre à nous pour réfléchir ensemble à la manière dont nous pouvons concrétiser la transition vers l’économie circulaire. Et grâce à notre approche holistique, nous mettons toutes les chances de notre côté pour y parvenir.

Partageons nos connaissances et évoluons ensemble vers l’économie circulaire.

Francis HuysmanManaging Director